Dans le cadre des prochains Fashion Green Days online sur le thème “cycle de vie et seconde-vie” en septembre, nous avons décidé d’échanger avec les professionnels de la mode qui interviendront. Pour ce troisième rendez-vous, nous avons rencontré Agathe, la fondatrice des Cachotières, le site de location de tenues chics et tendances entre particuliers.

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Agathe Cuvelier, j’ai 33 ans et j’ai créé les Cachotières il y a 4 ans et demi. C’est un site de location de vêtement chic entre particulier. Depuis janvier 2020, nous avons lancé une nouvelle activité qui s’appelle les Cachotières for Brands. Cette activité est destinée aux marques de mode qui souhaite se lancer sur le marché de la location. Nous proposons ainsi deux offres pour ces marques. La première offre consiste à leur créer un site internet en marque blanche. C’est-à-dire qu’elles possèdent leur propre site de location mais celui-ci est entièrement développé par nous. Nous nous occupons de gérer tous leur service de location : le stockage des articles, leurs entretiens, le service après-vente.

La deuxième offre est à destination de marques de créateurs émergents ou des marques qui ont un peu moins de budget. Ainsi nous leurs proposons d’être présentes sur notre site les Cachotières. Nous nous occupons également de gérer la location.

 

Quel a été le déclic ?

Je travaillais depuis 4 ans dans la mode et je faisais aussi partie d’une association où il y avait beaucoup de personnes qui innovaient dans la mode. En tant que styliste et chef de produit, je trouvais nos métiers un peu « ringards », j’avais réellement envie de faire des choses nouvelles. En parallèles, j’étais dans des années où j’avais beaucoup d’événements. Ainsi, il fallait à chaque fois trouver une nouvelle tenue. C’était selon moi, du gâchis d’acheter des pièces pour ne les porter qu’une fois ou deux et ensuite qu’elles traînent dans les armoires. C’est pourquoi, j’ai cherché à louer mes robes mais je n’ai jamais trouvé. J’ai vu que cela existait aux États-Unis et c’est à ce moment que j’ai eu le déclic.

 

 Comment fonctionne le site ?

Cela fonctionne comme un site de e-commerce classique. Nous avons un choix d’environ 3 000 pièces de plus de 300 marques. Ainsi vous-choisissez votre taille et la date de location. Un fois l’article sélectionné vous pouvez le louer pour 4, 8 u 12 jours. Nous vous le livrons en 24h dans toute la France. Ainsi, lorsque vous recevez votre article, il est comme neuf emballé dans du papier de soie. Au retour, vous n’avez pas besoin de laver le vêtement, nous nous occupons du nettoyage.

En ce qui concerne les particuliers qui souhaitent déposer des articles, ils peuvent les mettre en dépôt location chez nous. Nous vérifions que cette pièce nous intéresse et si c’est le cas, le particulier nous confie sa tenue et touche une commission pour chaque location. L’avantage est que le particulier peut récupérer ses  vêtements quand il le souhaite soit le temps d’un weekend soit de manière définitive.

 

En quoi pensez-vous que votre marque contribue à une avancée pour la mode circulaire ?

Nous permettons d’augmenter la durée de vie d’un vêtement. En effet, au lieu qu’il soit porté une fois ou deux, il pourra être porté soixante fois par soixante personnes différentes. De plus, le service que l’on met à disposition des marques permet qu’elles utilisent les vêtements qu’elles ont en stock afin de les proposer à la location. Ainsi, ces marques peuvent obtenir de la donnée, puisque que les nombreuses personnes qui ont porté une robe vont donner un retour sur la qualité, sur la coupe de celle-ci. Cela permet par conséquent à la marque d’améliorer ces collections et éviter les invendus.

 

Quelles sont les perspectives d’évolution des Cachotières ?

Notre objectif est de nous positionner comme leader de la location B2B. Nous souhaitons être la référence européenne pour les marques qui veulent se lancer sur le marché de la location. C’est notre axe de croissance principal puisque nous avons toujours notre plateforme dédiée au particulier, mais l’intérêt désormais consiste à aller travailler avec les marques.

 

Le mot de la fin : une astuce pour mieux organiser son dressing ?

Regarder combien de fois nous portons chaque pièce de notre dressing. Pour toutes les pièces portées moins de deux fois dans la dernière année, autant les revendre ou les mettre sur des sites de locations. Cela permet de les rentabiliser.

 

Justine interviendra lors des prochains Fashion Green Days online le 18 septembre prochain. Pour s’inscrire au webinaire c’est par ICI

Audrey

Je m’appelle Audrey, je suis actuellement étudiante à l’Edhec Business School, spécialisée en marketing. Passionnée depuis toujours par la mode, j’adore customiser et broder mes vêtements. Je suis actuellement investie dans différents projets événementiels qui contribuent à l’avancement de la mode éthique et responsable.

Partager cet article sur :