Coulemelle est un studio d’artisanat créatif basé à Bruxelles en Belgique. Fondé en 2017 par l’artiste plasticienne Maren Dubnick.

Pull Coulemelle

Coulemelle, édition limitée de patchs sérigraphiés 

Maren Dubnick se lance dans la sérigraphie et la création textile à la naissance de ses enfants, dans l’idée de créer leur garde-robe. Projet purement artistique au départ, Coulemelle est aujourd’hui une jolie marque éthique qui propose des patchs sérigraphiés destinés à l’ornementation réparatrice des vêtements pour petits et grands.

La coulemelle, est une espèce de champignons basidiomycètes comestibles de la famille des Agaricacées et du genre Macrolepiota. Ouverte, elle ressemble à une ombrelle et on la trouve facilement sur des sols bien drainés. C’est aussi le point de départ de l’univers de la marque. « Je voulais faire quelque chose par rapport à la croissance. J’ai des jumeaux… C’est une explosion d’énergie incroyable dès la naissance. Et ça m’a fait penser à la soudaine croissance des champignons dans la forêt. C’est aussi très lié à ma famille, avec des souvenirs de cueillettes en bandes ».

Motifs Coulemelle

Petit à petit, Maren développe de nombreux motifs sérigraphiés sur toutes sortes de matériaux, notamment sur du cuir. « Les patchs, pour moi c’est un peu comme des zooms dans la nature », s’amuse-t-elle. Quand on rentre dans le biotope de la forêt, au début, on ne voit rien. Puis le regard se fait microscope et raccroche les détails ».

Motifs cerf

Un projet de niche qui pousse à vitesse grand V

Pour distribuer cette première collection de patches artistiques, Maren se rend dans les concept-stores bruxellois. Elle comprend rapidement à la réaction de ses interlocuteurs qu’il existe un potentiel sérieux pour développer la distribution de Coulemelle. Mais elle se heurte à leur ignorance : « Oh ! C’est beau ! C’est quoi ? », entend-elle partout. « Je connais beaucoup de personnes qui me les achètent, et les placent sur leur cheminée ». (Rires). Mode circulaire, retour à l’artisanat, réparation … Il faut aider les particuliers à se réapproprier ces savoir-faire de couture que nous avons perdu en une génération. Car au départ, les boutiques à qui elle propose ses patches ne comprennent pas de quoi il s’agit…

D’où l’intérêt des ateliers pour le grand public !

« Nous voulons aller plus loin. Pour cela, nous venons de créer une collection limitée de vêtements customisés avec les patchs. Nous organisons des ateliers de transformation durant lesquels on aborde la découpe et le thermocollage. Dans un deuxième temps, nous allons faire des ateliers de sérigraphie pour que chacun puisse créer ses propres motifs ».

Pantalon cerf violet

Seule on va plus vite, à deux on va plus loin

Equipe Coulemelle

De gauche à droite Eva Maria et Maren

Eva Maria Schneider à récemment rejoint Maren Dubnick dans le projet, pour l’instant accompagné dans une couveuse spécialisée en économie circulaire. L’entreprise sera créée en septembre grâce à ses compétences commerciales et financières.

Aujourd’hui,  l‘offre comprend 40 modèles de patchs. Une collection Premium en cuir et daim, et une collection casual en denim plus résistante aux lavages. La fabrication est réalisée en Allemagne, dans une usine labellisée Œko-tex. Mais l’idée est de trouver un partenaire en Belgique pour assurer la production en local. Une activité planifiée pour 2020-21.

La prochaine étape, est  l’élaboration d’articles de mercerie créative avec des boutons recouverts, des rubans, le tout à partir de textiles recyclés. A décliner bien évidemment dans les ateliers pour le grand public.

Billetterie et programme des conférences sur www.fashiongreendays.fr

Pour en savoir plus sur cliquez ici

Retrouvez Coulemelle aux Fashion Green Days les 23 et 24 mai à Roubaix.

Article rédigé par Catherine Dauriac.