Dans le cadre des prochains Fashion Green Days online sur le thème “cycle de vie et seconde-vie” en septembre, nous avons décidé d’échanger avec les professionnels de la mode qui interviendront. Pour ce cinquième rendez-vous, nous avons rencontré Cyril, le fondateur des Petits Bidons, une marque de lessive naturelle et engagée pour laver sans tout salir !

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Cyril Neves, j’ai 33 ans et je suis le fondateur de la marque les Petits Bidons. Nous avons débuté en vendant de la lessive naturelle et efficace. Cela vient vraiment d’un constat et d’une expérience personnelle. En effet, j’ai moi-même commencé par faire ma lessive maison et c’est ainsi que je suis arrivée jusqu’à la création de cette marque.

 

Quel a été le déclic pour fonder Les Petits Bidons ?

C’est dans une démarche écologique et pour pouvoir améliorer ma consommation que je me suis intéressé à la lessive. Je me suis donc demandé ce que contenaient les lessives que j’utilisais avant. Ainsi, j’ai remarqué que c’était un monde très opaque et que les ingrédients étaient très compliqués à avoir. Enfin lorsque que j’ai réussi à obtenir la liste d’ingrédients, j’ai compris pourquoi ils étaient cachés. En effet, que ce soit pour l’environnement ou notre santé, il y a beaucoup d’ingrédients utilisés dans les lessives qui sont mauvais voir toxiques.

Par conséquent, j’ai pensé qu’il était temps de créer une lessive qui soit vraiment propre et toujours efficace.

 

 

Pouvez-vous me parler plus de votre offre ?

Le cœur de nos gammes c’est la partie lessive, celle par laquelle on a commencé. Elles sont faites à partir d’ingrédients d’origines naturelles. Par exemple, 100% des parfums sont naturelles dans la formule. De plus, elles sont sans huile de palme. Effectivement, c’est l’une des choses que l’on a découvert : les lessives standards sont pleines d’huiles de palme. Nous trouvions cela absurde qu’il y ait une chasse à l’huile de palme dans de nombreux secteurs mais pas celui-là. Pourtant, c’est normal puisque les clients qui achètent de la lessive standard ne connaissent pas ses ingrédients.

En outre, il y a aussi tous les ingrédients que nous n’avons pas souhaité intégrer dans nos formules tel que les dérivés de pétrole. Nous les avons donc remplacés par des ingrédients naturels tout en gardant l’efficacité d’une lessives standard.

 

En quoi pensez-vous que votre marque Les Petits Bidons accompagne la mode circulaire ?

Actuellement, il y a beaucoup de marques qui s’inscrivent dans cette démarche écoresponsable et qui par conséquent rentrent dans cet accompagnement de la mode circulaire. De ce fait, pour que cela fonctionne bien, un des points importants consiste à bien entretenir ses vêtements. L’entretien peut se faire de nombreuses manières différentes. Chez Les Petits Bidons, nous on a choisi d’accompagner cette démarche de mode circulaire par un entretien avec des produits efficaces et naturels. Ainsi, cela permet de garder la qualité du vêtement.

 

 

Quelles sont les perspectives d’évolution des Petits Bidons ?

Actuellement, nous voulons proposer des produits mieux que ceux proposés sur le marché. C’est pourquoi, concernant l’entretien de la maison, dès que nous pourrons présenter des produits mieux que ceux qui existent déjà nous n’hésiterons pas.

De plus, nous travaillons énormément sur la partie packaging à usage. En outre, cela concerne tous les produits en vrac, plastiques recyclés, formats solides, sans emballages, zéro déchet voir compostables. C’est dans cette ligne-là qu’on s’inscrit.

En ce qui concerne l’offre en vrac, elle est disponible pour le moment dans nos locaux. Les personnes peuvent venir remplir leurs bidons sur tous les parfums. Mais nous aimerions étendre cette offre sur tous les magasins qui nous distribuent. Dans l’avancement de notre marque, nous souhaitons donc pouvoir proposer la réutilisation des bidons à nos clients.

 

Un conseil pour mieux préserver ses vêtements ?

Au sujet de la lessive, il y a un conseil très simple : il s’agit d’utiliser les bonnes doses. Cela ne sert à rien de sur-doser une machine parce que plus nous en mettons plus nous risquons d’encrasser les vêtements.

Cyril interviendra lors des prochains Fashion Green Days online le 18 septembre prochain. Pour s’inscrire au webinaire c’est par ICI

Audrey

Je m’appelle Audrey, je suis actuellement étudiante à l’Edhec Business School, spécialisée en marketing. Passionnée depuis toujours par la mode, j’adore customiser et broder mes vêtements. Je suis actuellement investie dans différents projets événementiels qui contribuent à l’avancement de la mode éthique et responsable.
Partager cet article sur :