Nous sommes de plus en plus conscients des impacts de notre consommation de vêtements. Le gaspillage est immense, nous portons trop peu nos vêtements (moins de trois ans) et nous n’en portons qu’une partie ! Seulement ¼ sont recyclés.

La faible qualité ou un mauvais entretien sont des freins à la seconde vie des vêtements car un vêtement déformé ou taché ou décoloré ne se donnera pas ou ne se revendra pas (source).

La façon dont nous les entretenons est cruciale pour les maintenir bien plus longtemps en bon état, les porter longtemps ou les transmettre à un nouveau propriétaire. Bien sûr, il nous faut en premier lieu savoir lire les étiquettes d’entretien (hum hum…..)

Donc pour le MBA rapide étiquettes on file sur le site de COFREET. Et pour les pressés il y a même une appli « Mon Étiquette » pour éviter toute catastrophe ! En effet nous sommes presque la moitié à couper les étiquettes juste après l’achat donc autant savoir dès l’achat comment entretenir !

1/ Les laver :

  • Nous avons tendance à laver trop souvent avec trop de lessive, et à trop forte température.
  • La fréquence de lavage peut être réduite en aérant nos vêtements tout simplement. C’est donc l’occasion de faire un grand tri dans nos penderies pour que nos vêtements soient espacés.
  • Ces habitudes consomment trop d’eau (50 à 60l par machine), rejettent des produits chimiques et consomment de l’énergie.
  • Laver à 30° est le plus souvent tout aussi efficace.

Effectivement, le lavage à faible température n’excédant pas les 30°C permet de réduire de moitié la quantité d’énergie utilisée par rapport à un lavage à 60ºC. Mais, quelle lessive utiliser ?

Vous saurez tout lors des prochains Fashiongreendays avec Ghizlane Jougleux une experte en formulation de lessives.

Vous découvrirez que ce n’est pas forcément une bonne idée de faire sa lessive soi-même ! Et ce qui fait qu’une lessive est écologique avec Cyril Nevès de Les Petits Bidons.

Le geste le plus important est de doser correctement sa lessive. Ainsi, le site droguerie naturelle l’explique très bien et ne recommande pas plus d’1/2 bouchon pour 7kgs : https://www.droguerie-naturelle.fr/surdosage-de-lessive-linge-mal-lave-et-mal-rince.html

Pour bien laver c’est-à-dire permettre le frottement mécanique des vêtements entre eux, une machine ne doit pas être trop remplie, pas plus de ¾. Oui, dans le lavage l’important c’est le frottement !

 

 

De plus en plus, la question des microplastiques se pose : les vêtements en Polyester diffusent des microparticules lors des lavages et ceux-ci sont partout. Donc ils reviennent dans nos estomacs via les poissons. LAdeme les estime à 50000 tonnes ! Le sac Guppyfriend permet de les récupérer à chaque lavage.

 

Microplastiques dans l'océan

 

Et le Pressing ?

Oui s’il est green et n’utilise pas de produits chimiques ultra nocifs, comme Sequoia (bien que la technique Greenearth soit à base de silicone un plastique non biodégradable) ou Aqualogia et Baleopressing qui utilisent l’eau comme solvant.

2/ Les sécher

💨 Le sèche linge est l’ennemi mortel des vêtements (outre sa forte consommation). Ainsi, il doit être réservé aux draps et aux serviettes. Vive le fil à linge ! Attention au soleil qui décolore si vous séchez à l’extérieur. De préférence, séchez à plat et surtout pas sur un cintre en métal qui déforme à coup sûr.

3/ Les repasser

Pas évident d’utiliser la bonne température pour chaque matière ! Le risque de lustrage (zones rendues brillantes par une trop forte chaleur) est fréquent avec les matières synthétiques.

👉 Alors pensez au steamer qui permet d’obtenir le même résultat avec moitié moins d’efforts !

4/ Les ranger

  • Mettez vos vêtements préférés sous housse après les avoir lavés (les pulls en cachemire par exemple, que les mites adorent. Vous pouvez également mettre votre pull en cachemire dans un sac et le placer quelques heures dans le frigo).
  • Les mites se nourrissent de kératine c’est à dire de matières animales (laine).
  • Penser aux antimites naturels comme le bois de cèdre.

L’entretien c’est l’affaire de toutes et tous, vous trouverez mille et un bons conseils pour l’entretien des vêtements masculins sur le site Bonne Gueule.

Préférez le rangement à plat ou roulé (si vous êtes fans de Marie Kondo) et investissez dans de beaux cintres que vous ne jetterez pas au bout de quelques mois et bien-sur zéro plastique comme Greenhook en carton.

En effet selon GreenProgress, ce sont entre 8 et 10 milliards de cintres qui sont vendus chaque année dans le monde. Une quantité considérable dont seuls 15 % sont recyclés…

Conclusion : L’entretien c’est important !

Environ 35% de l’impact du cycle de vie de nos vêtements provient du lavage et du séchage. Des éco-gestes concernant l’entretien de nos textiles permettent de faire perdurer la durée de vie de ces derniers et d’optimiser la consommation de ressources (eau, énergie).

L’ensemble de ces thématiques seront abordées lors de la prochaine édition des Fashion green days online, le 17 et 18 septembre prochain. Pour s’inscrire c’est par ICI.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’interview de Ghizlane Jougleux, la co-fondatrice de Mutyne, qui nous parle de sa lessive éthique et responsable.

Partager cet article sur :