Dans le cadre des prochains Fashion Green Days online sur le thème “cycle de vie et seconde-vie” en septembre, nous avons décidé d’échanger avec les professionnels de la mode qui interviendront. Pour ce premier rendez-vous, nous avons rencontré Ghizlane, la co-créatrice de Mutyne, une marque de lessive éthique et responsable.

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Ghizlane Jougleux co-fondatrice de la société Mutyne “la révolution green”, c’est une marque de produits éco-conçus efficaces et éthiques. J’ai 16 années d’expérience dans le domaine de la détergence, à la base je suis ingénieur chimiste en formulation. J’ai travaillé pendant 13 ans au sein d’une entreprise internationale. Dans laquelle j’occupais différents postes notamment en recherche et développement (R&D) où lequel j’ai formulé des produits de lessive.

Depuis 2017 je travaille également en tant que consultante indépendante. J’accompagne des marques internationales et des distributeurs dans le développement de leurs produits de détergence, je leur fournis de la veille réglementaire sur le sujet.

Ainsi en 2019, j’ai créé avec mon conjoint Mutyne “la révolution green”.

 

Qu’est-ce qui vous a donné le déclic pour fonder Mutyne ?

Un surplus de greenwashing. Mon domaine d’expertise c’est la détergence. Donc quand je vois une communication sur les produits détergents, je sais facilement me rendre compte de la réalité du message.

Depuis une dizaine d’années, le consommateur a développé une vraie prise de conscience quant à son impact sur l’environnement et sa consommation. Actuellement, malheureusement, on est dans l’air du réchauffement climatique, donc il y a une certaine conscience collective. Cette dernière est exploitée par des marques qui surfent sur la vague et font du greenwashing. Elles utilisent tout un champ lexical pour inquiéter dans le but de vendre.

J’étais fatiguée de voir tout ça alors j’ai proposé à mon conjoint de créer une marque qui allait avoir une vision pédagogique et qui lutterait contre le greenwashing. Cela s’appelle Mutyne, parce que c’est une mutinerie positive, qui vient apporter des conseils et qui se veut pédagogique et transparente.

 

Est-ce que vous pouvez me parler un peu plus de la solution de lavage que vous avez développée chez Mutyne?

On a développé une lessive dans laquelle on a utilisé toutes les innovations de la chimie du végétale* afin de pouvoir atteindre la performance et l’efficacité des produits du segment conventionnel. Notre lessive a été testée à 20 degrés contre une autre lessive connue à 30 degrés et elle a une efficacité comparable.

Une lessive sert à laver, à détacher et cela doit pouvoir se faire à froid (à partir de 15 degrés) ou basse température (30 degrés). Si avec votre lessive, vous n’obtenez pas une efficacité à ces températures-là, on ne peut pas considérer que l’on est en présence d’une lessive écologique.  Parce que si on monte à 40 degrés en température de lavage, il faut savoir que 60% de l’impact sur le réchauffement climatique sera dû à ce choix de température. Une lessive écologique est donc efficace à basse température.

 

 

Quel rapport faites-vous entre la slow fashion et l’entretien des vêtements ?

C’est là qu’on se rejoint avec les fashion green days. Chez Mutyne on a développé notre formule afin de pouvoir accompagner la slow fashion. Aujourd’hui choisir sa lessive et la température de lavage, c’est définir en amont la durée de vie de nos vêtements. Je garderais un vêtement plus longtemps si je fais les bons choix au niveau de ma lessive, de la température et du cycle de lavage.

Nous avons développé des produits éco-conçus dans lesquels on a rassemblé un maximum d’innovations de la chimie du végétale. Ainsi on atteint une efficacité dès les basses températures et notamment à froid (20 degrés sur les machines). Notre efficacité a été testée dans un laboratoire indépendant.

Dans nos formules on a également ajouté une technologie anti-bouloche, qui a un effet rasoir. Elle permet de garder un tissu et coupe toutes les fibrilles qui ternissent la couleur afin de pouvoir retrouver l’aspect du produit neuf. Grâce à cette technique, il est possible de lui offrir une deuxième vie. On a donc vraiment travaillé sur cet aspect slow-fashion. Actuellement ce que nous proposons comme lessive, c’est la détergence au service de la mode durable.

 

Quelles sont les perspectives d’évolution de Mutyne ?  

Dès à présent, nos produits sortent dans quelques magasins dans la région du Nord et sont vendu sur des e-commerces. Par ailleurs, nous sommes en négociation avec des centrales nationales, dans le but d’être présent en physique sur le réseau “bio” en France.

Pour les deux prochaines années, nous souhaitons aller dans les pays frontaliers dans lesquels il y a du sens (Belgique, Allemagne, Suisse). Parce nous sommes vraiment sur des produits éco-conçus, au-delà du fait qu’ils soient “ecocert”, nous privilégions les circuits courts. Si nous allons plus loin, nous fabriquerons localement.

 

Le mot de la fin : un conseil pour mieux préserver ses vêtements ?

Privilégier le lavage à froid ou basse température pour les vêtements de ville avec de la lessive liquide. Pour le linge de maison, notamment blanc, favorisez la poudre.

Attention avec la crise sanitaire actuelle, pour le linge de maison il faut régulièrement pensez à nettoyer à 60°C les serviettes, torchons, essuies mains…

Choisissez aussi les essorages moyens et étendre le linge (éviter les sèches linge).

 

 

Pour plus d’informations sur comment préserver ses vêtements, vous pouvez lire l’article entretien et durabilité.

Ghizlane interviendra lors des prochains Fashion Green Days online le 18 septembre prochain. Pour s’inscrire au webinaire c’est par ICI

 

*Chimie du végétale : chimie biosourcée fondée sur l’utilisation de matières premières végétales.

 

Source photo : https://unsplash.com

Audrey

Audrey

Je m’appelle Audrey, je suis actuellement étudiante à l’Edhec Business School, spécialisée en marketing. Passionnée depuis toujours par la mode, j’adore customiser et broder mes vêtements. J’aimerais m’investir dans des projets événementiels qui contribueront à l’avancement de la mode éthique et responsable.

Partager cet article sur :