LES ATELIERS PROFESSIONNELS

JEUDI 23 MAI

14H I CONCEPTION 3D

Animé par Mylène L’Orgouilloux – AVJC

Comment le prototypage virtuel peut-il nous aider à réduire le gaspillage dans la conception et production de vêtement ?

14H I LA MODE SANS PLASTIQUE

Animé par Marie Plancke – déléguée générale – « club bio plastiques »

Matières a base de pétrochimie (faux cuir, polyester, polyamide), emballages ,microfbres relachées dans l’eau au fl des lavages, enductions : Comme de nombreux secteurs d’activités, la Mode intoxique son environnement. Comment réduire puis éradiquer l’utilisation du plastique dans la Mode ?

 

15H30 I GUIDE DES ACHATS RESPONSABLES

Animé par Fanny Garcia – BLUEQUEST

La Fédération Française du Prêt à Porter Féminin en collaboration avec La Fédération de la Maille et de la Lingerie et la Fédération Française du Vêtement Masculin lancent avec le soutien du DEFI un guide pour responsabiliser les marques de mode françaises dans leur chaîne d’approvisionnement. La chaîne d’approvisionnement concentre les enjeux sociaux et environnementaux les plus signifcatifs auxquels font face les acteurs de la mode.
Le guide contient :

  • Une approche pas à pas, de l’identifcation des enjeux clés aux principales méthodes de transformation de sa chaîne de valeur;

  • des outils didactiques pour favoriser la prise en main par les marques;

  • Des exemples concrets de marques qui ont transformé ces démarches en avantages compétitifs.

    Ce guide a été réalisé par le cabinet BlueQuest.

15H30 I TRACABILITE ET TRANSPARENCE

Animé par Sanaa Khadir et Benjamin Michel – FAIRMAKERS

Comment organiser la traçabilité de la chaine d’approvisionnement pour améliorer les conditions de travail des ouvriers, le sourcing durable et la confection éco-responsable ? Avec la participation de Ludovic Koehl Ingénieur ENSAIT, qui apportera un éclairage sur les enjeux informationnels du textile (traceurs intégrés). Y a t’il d’autres solutions que les blockchain ?

VENDREDI 24 MAI

9H00 I INITIATION À L’ECONOMIE CIRCULAIRE

Animé par Alexandre Lemille – WIZEIMPACT

L’économie linéaire qui consiste à utiliser des ressources naturelles pour produire toujours plus, vendre toujours plus et jeter toujours plus. L’économie circulaire consiste en une boucle fermée, entrainée par plusieurs principes d’actions : réduire au maximum les ressources utilisées pour produire et les émissions de polluants, réduire le gaspillage des produits, penser la recyclabilité des produits, recycler, utiliser les déchets comme matière première, utiliser l’économie de la fonctionnalité pour répondre à des besoins par des services, …

11H00 I INITIATION À L’ECONOMIE BLEUE

Animé par Nicolas de Quatrebarbes – BLUE ECONOMY

L’économie rouge consiste à extraire et exploiter les ressources planétaires non renouvelables (énergies fossiles, etc) pour produire et réaliser des activités. Gunter Pauli résumé en ces mots l’économie bleue : « Un, on utilise ce que l’on a de disponible localement. Deux, on ne génère que des plus-values. Trois, on répond aux besoins de la société, en incluant la résilience, le bonheur et la santé. » En d’autres termes, l’économie bleue propose de s’inspirer de la nature pour répondre aux besoins en utilisant les déchets et les ressources locales.

 

11H00 I L’IA OBJECTIF ZERO STOCK

Animé par Marion Tessier – HEURITECH

Un des enjeux urgents de la filière Textile et Habillement est de ne pas produire de surstocks L’intelligence artificielle permet de mieux analyser clients et attentes en continu, et donc de proposer de justes produits a sa cible, en prévoyant mieux les quantités vendues.

 

14H00 I LE FUTUR DES TEINTURES INDUSTRIELLES

Animé par Anne Peruwelz – ENSAIT

La Teinture est de plus en plus questionnée : Utilisation d’eau, rejets toxiques, utilisation de produits chimiques perturbateurs endocriniens ou potentiellement cancérigènes. La législation se fait de plus en plus précise, et le consommateur de plus en plus vigilant. Quelles solutions pour rendre les teintures moins nocives et consommatrices de ressources ?

 

15H30 I FABRICATION À LA DEMANDE

Animé par Agnès Vernier. Intervenant : Donatien Mourmant – TEKYN
Avec la participation de Sébastien Thomassey – Ingénieur ENSAIT

Le circuit court consiste à limiter le nombre d’intermédiaires entre les producteurs et les vendeurs.
En quoi ce circuit peut il répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et donc devenir un vrai levier business ?
Au delà des attentes consommateurs, quels bénéfices à attendre pour chacun des acteurs : vendeurs, producteurs ?
Quels sont les enjeux économiques et sociétaux ? comment inscrire le circuit court dans une démarche RSE ?
Quelle part représente-il sur le marché ? quels enseignements tirés des enseignes et nouvelles marques qui utilisent ce
circuit ? Comment y intégrer le levier digital ? Quels sont finalement aujourd’hui les freins à son développement ?
Quelles solutions ?