Lors des Fashion Green Days online “Green Commerce” de novembre, nous parlerons des solutions possibles pour rendre les boutiques plus green. Pour introduire le sujet, Franck Lhomme, de la marque Jules, nous parle des actions éco-responsables déployées au sein de leur réseau de boutiques.

Pouvez-vous vous présenter ?

jules franck lhomme

Franck Lhomme, responsable shopping experience chez Jules

Je m’appelle Franck et je travaille depuis 25 ans pour Jules. J’ai commencé en tant que responsable de magasin, puis j’ai évolué dans différents postes dans le merchandising, pour ensuite devenir responsable du service merchandising. Depuis 2 ans, je suis responsable shopping experience, ce qui s’inscrit dans la continuité de mon expérience globale et transversale. La création de ce poste, au sein du service marketing, vient du besoin de renforcer notre identité (nouveau concept et nouvelle plateforme de marque), suite à la fusion de nos 2 marques Jules et Brice et notre engagement sur le Zero Waste.

J’ai cette conviction forte que lorsqu’on met en place un concept, nous oublions bien souvent le besoin d’usage, clients, équipes, merchandising, communication…  Il y a 3 ans, j’ai donc proposé à la marque de créer un poste autour de ce besoin d’usage et d’exploitation. C’est aujourd’hui une réalité et le degré d’agrément de notre signature « Men In Progress » par le client (interne / externe) confirme que la marque a fait le bon choix.

 

Quel est LE projet récent que vous avez mené pour la marque Jules ?

 

Depuis 2 ans, la marque s’est engagée sur un axe Zero Waste pour éviter le gaspillage à tous les niveaux. Cela va de la fabrication, à la production en juste quantité, en passant par la fabrication, les matières et l’eau. Le tout, pour éviter la dévalorisation et la démarque. Cela consiste aussi à éviter le gaspillage des talents dans les équipes. Autour de cette démarche Zero Waste, il y avait la volonté de créer cette nouvelle identité de marque. Nous avons travaillé sur 3 valeurs qui nous définissent : « Facile, Vibrant et Engagé ».

Sur le concept de la Shopping Expérience au sens large, j’ai eu un rôle de chef d’orchestre pour embarquer tous les services en transversal. Le magasin est l’aboutissement de tout ce que nous mettons en place en amont. Autrement dit, la partie visible de l’iceberg. Notre fer de lance !

jules concept boutiques

Le nouveau concept des boutiques Jules

Facile : simplifier la vie des clients et celles des équipes en magasin

 

Nous avons un concept de mobilier 100 % modulable. Comme un lego géant ! C’est un outil intuitif et pragmatique qui apporte du confort quotidien à nos équipes. C’est aussi plus de confort pour nos clients : des magasins ouverts, spacieux, colorés avec des espaces cabines confortables et pratiques.

Vibrant : un concept masculin, singulier et différent

 

Celui-ci intervient dans un contexte où beaucoup d’offres de marques se ressemblent et où les clients nous disent que tout est pareil. Ils s’ennuient.                                                                         Nous avons chassé les codes de la grande distribution : plus d’espace, de lumière naturelle, de couleur et de confort pour nos clients.

Engagé : un positionnement Zero Waste

 

Nous utilisons du mobilier made in France, des matériaux recyclés, comme la brique Fabbrick en textile recyclé de Clarisse Merlet, des structures brutes pour éviter les peintures et le placo. Nous pouvons alors injecter les économies faites dans des matériaux plus qualitatifs et plus durables

Fin 2019, nous avons déployé simultanément le concept sur 7 sites. Nous souhaitions avoir rapidement des retours d’expérience sur la capacité du concept à répondre à l’objectif de mutation de la marque Jules : l’orientation Zero Waste et son efficacité économique.

 

Percevez-vous une demande explicite des hommes d’un engagement plus éco-responsable de la part des marques ?

 

Les hommes sont bien au fait des enjeux sociétaux et environnementaux. Ils identifient et apprécient notre engagement Zero Waste à travers le concept et les produits. Nos clients sont agréablement surpris que Jules s’engage fortement sur cette voie et à 360°. Même si nous ne sommes pas encore irréprochables et qu’il reste des progrès à faire. « Men In Progress », c’est la stratégie des petits pas. Un jour après l’autre, en toute humilité…

Nous sensibilisons et formons nos équipes à ces sujets, car ce sont nos meilleurs ambassadeurs pour expliquer l’engagement de Jules auprès des clients.

 

Vos magasins sont-ils les vitrines de votre démarche éco-responsable ?

 

En magasin, nous communiquons sur 5 marqueurs de notre engagement Zero Waste :

    • la brique en textile recyclé,
    • le mobilier Made in France,
    • le mobilier recyclé Ecopixel. Nous ne cachons plus les structures de nos bâtiments, exit le superflu avec le placo et la peinture,
    • la collecte permanente de vêtements en partenariat avec le Relais au niveau national.

En projet, le sujet de la 2nd main en magasin. Nous allons également lancer un service de réparation. Dans l’idée, nous souhaitons remettre la valeur du produit au cœur de la relation client et miser sur la durabilité. Cela passe aussi par l’allongement de sa durée de vie, ce qui rejoint l’axe « vibrant » que nous souhaitons offrir à nos clients. Chacun a un produit fétiche auquel il tient.

 

Avez-vous déjà pu quantifier l’impact positif de votre démarche green ?

 

Ce n’est pas un exercice que nous avons fait de manière chiffrée. Des actions sont menées à tous les niveaux. Nous fabriquons notre mobilier en France, cela diminue les distances de transport et donc l’empreinte carbone. Cet hiver, 80 % de nos blousons / parkas et 70 % de notre offre Denim incluent des matières recyclées. Au 2e semestre 2021, Jules ouvrira à Roubaix, en partenariat avec FashionCube, une usine pour produire des jeans.

Il y aussi beaucoup de petites actions non visibles qui renforcent notre démarche Zero Waste. Par exemple, réduire le nombre de livraisons, diminuer les réassorts magasins, développer le dernier kilomètre en véhicule électrique ou avoir du mobilier durable en vitrine et donc moins de renouvellements. Cet hiver, nous avons harmonisé nos support prix sur le parc et passé tout notre balisage en papier recyclé…

 

Retrouvez Franck Lhomme lors de la table ronde « Green boutique » des Fashion Green Days online le vendredi 20 novembre à 16h30. Pour vous inscrire, c’est par ICI

 

Marie-Laure Ruppel

Marie-Laure Ruppel

Facilitatrice de projet de développement durable

 

J’accompagne des territoires et entreprises, sur les sujets qui touchent à l’économie circulaire et l’économie de la fonctionnalité. Ces dernières années, ma passion m’a amenée à évoluer dans l’industrie de la mode et du textile.

Partager cet article sur :