Vous pouvez télécharger le programme des Fashion Green Days 2019 ou le relire en ligne !

Programme complet

FASHION GREEN DAYS – FORUM DE LA MODE CIRCULAIRE

2ème édition – 23 et 24 Mai 2019

ENSAIT – 2 et 3 allée Louise et Victor Champier à Roubaix

En France, la filière « mode et habillement » fait partie du patrimoine culturel. C’est aussi un secteur économique important. La région des Hauts-de-France est emblématique de l’histoire textile de la France. Depuis la révolution industrielle, avec l’essor du prêt-à-porter, des entreprises se développent, d’abord, dans la fabrication et, puis, dans la commercialisation, jusqu’à en faire une région leader de la vente par correspondance et de la distribution. Dans les années 80 / 90, une grande partie de la transformation des matières premières et la confection sont sous-traités dans  d’autres pays du monde, en même temps que les volumes de vente augmentent et que le rythme de renouvellement des collections s’accélèrent.

Alors que le marché a reculé de plus de 15% depuis 2007. 40 % des consommateurs déclarent avoir délibérément moins dépensé pour « acheter mieux » en 2018. Selon l’IFM, nous sommes entrés dans une « phase de refondation ». Au delà de l’impératif écologique et moral à changer l’organisation de l’industrie de la mode et de l’habillement, il y a aujourd’hui une nécessité économique. Une nouvelle mutation s’engage, que nous pouvons anticiper. La mode circulaire pourra accompagner cette transition et la mettre au service de la préservation du vivant.

La première édition des Fashion Green Days – forum de la mode circulaire a permis de montrer les limites de l’économie linéaire dans le secteur de la mode et de l’habillement et les solutions techniques, économiques, sociétales pour appliquer les principes de l’économie circulaire dans la filière.

Cette nouvelle édition propose des leviers d’actions concrètes pour appliquer les principes de l’économie circulaire à l’industrie de la mode, tout en maintenant et développant des activités et des emplois :

2 JOURS DE CONFERENCES & D’EXPOSITIONS I 75 exposants, + de 60 intervenants, 10 ateliers professionnels

1) Le temps d’agir – Etat des lieux et actions publiques

2) Innover dans les business model – Vendre moins, mieux, autrement

3) Innover dans la conception des produits – Ecoconception, maitrise de la chaine de fabrication, réemploi, entretien, réparation, recyclage, upcycling

4) Agir sur le territoire – Des scénarios pour l’avenir

Des entreprises, des experts, des acteurs publics, des chercheurs, des créateurs partagent leurs solutions pour réduire les impacts environnementaux de la filière mode et habillement.

Informations : contact@nordcrea.fr – 06 62 72 91 91 – https://fashiongreendays.fr/

JEUDI 23 MAI 2019 – JOUR 1

1) LE TEMPS D’AGIR – ETAT DES LIEUX & ACTIONS PUBLIQUES

 

8h45 – Accueil 

Eric Devaux – directeur de l’ENSAIT, Annick Jehanne – présidente de NORDCREA

 

9h00 – Le point sur les impacts écologiques, sociaux et économiques de la filière mode et habillement

Comment et pourquoi le secteur de la mode et de l’habillement produit des impacts négatifs sur l’environnement ?

Des responsables d’organisations nationales spécialisées dans le recyclage et l’écoconception textile, dans le soutien au secteur de l’habillement, dans la durabilité des biens de consommation et dans l’économie circulaire proposent leur analyse de la situation et leur vision pour y remédier.

Animé par Pierre Wolf, journaliste et consultant

– Alain Claudot – directeur – ECO TLC

– Clarisse Reille – directrice – DEFI

– Laetitia Vasseur – directrice – HOP – Halte à l’Obsolescence Programmée

– Stéphane Murigneux – directeur adjoint – INEC – Institut National de l’Economie Circulaire

– Mauro Scalia – Director Sustainable Businesses – Euratex

 

10h00 – Quelle politique pour agir ?

L’économie circulaire est une opportunité pour transformer les organisations et les mettre au service de l’intérêt général : environnement, dérèglement climatique, aménagement urbain, maintien et création de nouveaux emplois, maîtrise de l’énergie, vivre-ensemble, solidarité. C’est pourquoi les pouvoirs publics locaux et nationaux ont un rôle stratégique pour booster la mise en oeuvre des principes de l’économie circulaire. Ils partagent leur vision et action lors de cette table-ronde.

Animé par Majdouline Sbai, sociologue, auteure et organisatrice de l’événement

– Arnaud Leroy – président – ADEME

– Philippe Vasseur – ancien Ministre, président de la Mission REV3

– Christiane Bouchart – vice-présidente de la MEL

– Guillaume Delbar – maire de Roubaix

11h00 – PAUSE

11h15 – Keynote – Nayla Ajaltouni – porte parole du collectif Ethique sur l’Etiquette – Retour sur deux ans

d’application de la loi sur le devoir de vigilance

11h30 – La distribution de mode en France – les nouvelles attentes des consommateurs et les réponses

Le secteur de la distribution de la mode est entré dans une phase de « refondation ». Les indicateurs montrent une décroissance, de nouvelles pratiques de consommation. Quelles analyses partagées entre les experts et acteurs du secteur ? Quelles réponses apportent-ils ?

Animé par Maud Herbert – Institut du Marketing et du Management de la Distribution

– Gildas Minvielle – directeur de l’Observatoire économique – Institut Français de la Mode

– Béatrice Héricourt – directrice des collections – Kiabi

– Julie-Marlène Pelissier – responsable sustainability & corporate engagement – H&M

– Benoit Latron- directeur du marketing – Jules – groupe Happy Chic

– Séverine Mareels – directrice RSE et qualité – groupe IDGROUP

Performance de Valérie Pache

12h30 – Vernissage « le revers de mon look, quel impacts ont mes vêtements sur la planète ? »

Cette exposition vous apprendra quel est l’envers du vêtement que vous portez et quels sont les impacts de ceux-ci sur la planète. Nous aimons la mode mais que savons-nous des vêtements que nous portons ? De leur cycle de vie ? De leur impact sur l’environnement et l’Humain ? Comment réparer les dégâts de l’industrie textile sur la planète comme sur les hommes ? Cette exposition créee par l’ADEME, Isabelle Quehé de Universal Love, soutenue par Eco-Tlc, sera présentée pour la première fois au Fashion Green Days. Avant de devenir un support pédagogique pour des actions partout en France.

Visite du salon – Lunch

2)  INNOVER DANS LES BUSINESS MODEL – VENDRE MOINS MAIS MIEUX

Comment les innovations pour réduire les impacts environnementaux, dans la distribution, peuvent-elles permettre de rendre plus performant les modèles économiques de la mode et de l’habillement dans le contexte de nouvelles pratiques de consommation ?

13h30 – Keynote – Les freins au changement

Sandra Wielfaert – consultante RSE et mode durable

13h45-I Keynote – Pas de mode durable sans finance durable

Julia Faure – Fondatrice – Loom

14h00 – Vendre moins mais mieux

Comment faire rimer – « moins mais mieux » – avec rentabilité économique ? Des entreprises et organisations de mode

développe leur activité et créer de la valeur ajoutée en utilisant différents leviers : Informer, créer des communautés, nouer des relations plus étroites avec les clients et mieux connaitre leur attente, co-créer, produire des mini-collections, à la demande ou sur mesure.

Animé par Isabelle Robert – Institut du Marketing et du Management de la Distribution

– Chrysoline de Gastines & Charles Fourmaux – co-fondateurs – Balzac Paris

– Eloise Moigno – fondatrice – SloWeAre

– Sandra Lacaze – fondatrice – Match Market

14h45 – Keynote – l’initiative Go For Good des Galeries Lafayette

Damien Pellé – directeur du développement durable

15h00 – Pause

15h15 – Keynote – numérique et développement durable quand la contrainte devient créative

Maxime Coupez – directeur de l’activité stratégy – Fabernovel

15h30  Les nouveaux usages du commerce : l’économie de la fonctionnalité dans le mode ?

L’économie de la fonctionnalité consiste à répondre à un besoin d’usage, par un service plutôt que par un produit. Elle s’est particulièrement développer dans le secteur de la mobilité et des transports, ces dernières années. Au lieu de vendre des moyens de locomotion, on propose un service de partage de ses moyens (vélo en libre service, etc). Est -ce-que demain des services pour s’habiller au lieu de simplement vendre des vêtements : location, conseil en image, Do It Yourself, réparation, …

Animé par Marie-Laure Ruppel – spécialiste de la mode éco-responsable

– Laurent Bouten – fondateur – Fier comme un Paon

– Clémence Cornet – directrice du marketing – Bocage

– Elise Redel – créatrice de Gisèle – Personnalisation & design

– Dina Jak – chargée de développement – Sew&Laine

– Julie Sima – responsable marketing – Le Closet

16h30 – Table – ronde – Le seconde-main, le nouvel or vert de la mode

Avec 1 milliard de chiffre d’affaire en France, en 2018, le seconde-main apparait comme un secteur en plein développement. Alors que la frippe, dans la garde-robe, était un modèle de consommation contestataire ou contraint, elle s’est, à la fois, normalisée et imposée comme un indispensable de la mode. C’est une bonne nouvelle pour la mode circulaire, car l’allongement de la durée de vie des vêtements par le réemploi est un vrai facteur de réduction de l’impact écologique. Comme cela se traduit-il dans l’économie ? Quelle question cette évolution pose-t-elle ? Animée par Emmanuelle Vibert, journaliste et auteure de « couture recup' » (ed. rue de l’échiquier, 2016)

– Lucie Soulard – fondatrice – Place to Swap & Sophie Lepers – responsable des projets digitaux – Camaieu

– Caroline Grangie – responsable des relations médias et Arnaud Jacques – responsable des affaires publiques – Le BonCoin

17h15 – Keynote – Thomas Huriez – 1083

Ethique, écologie et solidarité entre industriels pour la renaissance d’une filière française

17h30 – Visite du salon

17h30 – Side-Event dans l’amphitheatre d’honneur

SloWeAre I UAMEP, Une Autre Mode est Possible « la jeune création au rendez-vous de la mode circulaire » : des créateurs expliquent leur engagement, leur pratique et leur innovation pour rendre la mode plus circulaire.

Cocktail

Performance de Jul&Fil – créatrice de bijoux upcyclés

La performance vise à revaloriser la matière par le geste artistique, en temps réel. Vous pouvez apporter des objets textiles.

 

VENDREDI 24 MAI 2019 – JOUR 2

2) INNOVER DANS LA CONCEPTION DES PRODUITS – ECO-CONCEPTION, MAITRISE DE LA CHAINE DE FABRICATION, REEMPLOI, ENTRETIEN, REPARATION, RECYCLAGE, UPCYCLING

Comment le réemploi, le recyclage, l’upcycling et l’écoconception des produits peuvent-ils permettre de réduire les impacts environnementaux et la vulnérabilité face aux risques liés à la non maîtrise de la chaine d’approvisionnement ?

9h00 – Keynote – Les détaillants indépendants à l’heure de la mode durable

Eric Mertz -président de la Fédération Nationale de l’Habillement

09h30 – Circuits courts : le choix du local

Comment faire converger les ressources locales et savoir-faire locaux ? Comment réduire l’impact environnemental, en produisant au plus prêt du lieu de consommation et en s’adaptant aux besoins réels ?

Animé par Fabrice Jonas, journaliste

– Sebastien Thomassey – enseignant – chercheur ENSAIT – GEMTEX

– Violette Watine – directrice générale du Slip Français

– Martin Breuvart – PDG de l’usine Lemahieu

– Benoit Frys – responsable de Plateau fertile

10h30 – Keynote – le phénomène plastique, ses impacts et les solutions possibles

Matthieu Combe, – fondateur de webzine, journaliste de l’environnement et auteur de « survivre au péril plastique », éd. rue de l’échiquier.

10h45 – Keynote – Le défi VEJA

Marine Betrancourt – responsable de la communication et des événements – Veja

11h00 – Matières, recyclage et innovation

Valorisation de chutes de matières, fibres naturelles innovantes, fils et fibres recyclées, matières plus écologiques (…) : où en est-on de la recherche et développement et de la mise en oeuvre ?

Animé par Jeanne Meillier, UPTEX

– Maud Hardy – directrice de l’économie circulaire – ECO TLC

– Mickael Lemaire – responsable RSE – UTT Tourcoing

– Virginie Ducatillon – fondatrice de Adapta

– Pilar Tejada – head of design – Pyrates Smart Fabric

– Thierry Le Blan – ingénieur R&D Développement durable – Centre Européen des Techniques Innovants

12h00 – Chaine de valeur et écoconception

L’approvisionnement durable, l’écoconception (de la matière première à l’ennoblissement des produits) et l’organisation de la chaine de valeur sont des aspects clefs de la mode circulaire.

Animé par Anne Peruwelz, enseignant – chercheur ENSAIT – GEMTEX

– Xavier Joppin – Head of the textile materials department – projet Ecy-Twin

– Camille Le Gal – co-fondatrice – Fairly Made – sustainable manufacturing & fabrics

– Christele Merter – fondatrice – La Gentle Factory

– Pascal Gautrand – fondateur – Made In Town

– Gauthier Bedek – responsable R&D – Groupe ERAM

13h00 – projection de L’Or Bleu – documentaire sur la teinture artisanale

Marion Clément, Green Door Stories

Pause déjeuner

Séance de dédicace Matthieu Combe

4) AGIR SUR LE TERRITOIRE – DES RESEAUX ET DES SCENARIOS POUR L’AVENIR

Pour cette deuxième édition des Fashion Green Days, face à l’urgence d’agir, nous voulons vous impliquer dans la construction de solutions concrètes pour mettre en oeuvre les principes de l’économie circulaire dans la filière mode et habillement. Des initiatives de stratégies internationales et locales existent : Comment s’en inspirer ? Comment faire converger les ressources disponibles (matières premières, matières à recycler, savoir-faire, etc.) et une nouvelle stratégie pour les entreprises locales ? Comment fédérer les acteurs locaux déjà engagés pour faire des Hauts-de-France, une région exemplaire ?

14h – Présentation « Projets étudiants » – Quelle vision pour la mode circulaire d’ici à 2050 ?

En partenariat avec le Réseau Alliance et Make Sense

14h30 – Inspiration – Présentation de scénarios internationaux et territoriaux

– Fondation Ellen MacArthur, présentation de l’étude « a new textile’s economy, redesigning fashion’s future »

– Olivier Ducatillion (France) I Scénari 2030 RI3Lab

– présentation – Roadmap Dutch Circular Textil Plateform (Pays-Bas)

– LWARB – Love Not Land Fill (Londres)

– Davide Bonassi – CSC centro servicie impressa (Italie)

en partenariat avec le programme CIRCE

15h30 – Atelier participatif – Bâtir ensemble une stratégie régionale -Animée par Arielle Levy – Verry d’Une Autre

Mode Est Possible + organisation production collective. Tous les acteurs impliqués sont invités à contribuer : les fédérations professionnelles – par exemple : UIT, Fédération du Prêt-à-Porter, Fédération de la maille, Au dela du cuir, (…) – Les collectivités territoriales – Les pôles de compétences textiles, les associations, Zéro Waste, les tiers-lieux et FabLab orientés mode & textile, les entreprises, les écoles.

16h30 – Clôture

LES ATELIERS PROFESSIONNELS

JEUDI 23 MAI – JOUR 1

1) 14H – CONCEPTION 3D

Animé par Mylène L’Orgouilloux – AVJC

Comment le prototypage virtuel peut-il nous aider à réduire le gaspillage dans la conception et production de vêtement ?

2) 14H – LA MODE SANS PLASTIQUE

Intervention de Marie Plancke – déléguée générale – « club bio plastiques », Louis-Marie Vautier, co-fondateur – « Good Fabric » – Animé par Céline Scavennec – Fondatrice Eat & Back

Matières a base de pétrochimie (faux cuir, polyester, polyamide), emballages ,microfibres relachées dans l’eau au fil des lavages, enductions : Comme de nombreux secteurs d’activités, la Mode intoxique son environnement. Comment réduire puis éradiquer l’utilisation du plastique dans la Mode ?

3) 15H30 I GUIDE DES ACHATS RESPONSABLES

Animé par Fanny Garcia – BLUEQUEST

La Fédération Française du Prêt à Porter Féminin en collaboration avec La Fédération de la Maille et de la Lingerie et la Fédération Française du Vêtement Masculin lancent avec le soutien du DEFI un guide pour responsabiliser les marques de mode françaises dans leur chaîne d’approvisionnement. La chaîne d’approvisionnement concentre les enjeux sociaux et environnementaux les plus significatifs auxquels font face les acteurs de la mode.

Le guide contient :

– Une approche pas à pas, de l’identification des enjeux clés aux principales méthodes de transformation de sa chaîne

de valeur;

– des outils didactiques pour favoriser la prise en main par les marques ;

– Des exemples concrets de marques qui ont transformé ces démarches en avantages compétitifs.

Ce guide a été réalisé par le cabinet BlueQuest.

4) 15H30 I TRACABILITE ET TRANSPARENCE

Animé par Sanaa Khadir et Benjamin Michel – FAIRMAKERS

Comment organiser la traçabilité de la chaine d’approvisionnement pour améliorer les conditions de travail des ouvriers, le sourcing durable et la confection éco-responsable ? Avec la participation de Ludovic Koehl – enseignant – chercheur ENSAIT – GEMTEX, qui apportera un éclairage sur les enjeux informationnels du textile (traceurs intégrés). Y a t’il d’autres solutions que les blockchain ?

VENDREDI 24 MAI I JOUR 2

5) 9h00 I LE LIN, FIBRE EXTRAORDINAIRE

Le lin n’a que des qualités. Produit localement en Europe, dans le Nord, en Normandie, et en Belgique la plante est utilisée en intégralité. La fibre est encore d’utilisation minoritaire dans la filière habillement, elle a pourtant de nombreuses qualités. Découvrez les lors de cet Atelier mené par Paul Boyer pour l’association Lin et Chanvre Bio

6) 9H I INITIATION A L’ECONOMIE CIRCULAIRE

Animé par Alexandre Lemille – WIZEIMPACT

L’économie linéaire qui consiste à utiliser des ressources naturelles pour produire toujours plus, vendre toujours plus et jeter toujours plus. L’économie circulaire consiste en une boucle fermée, entrainée par plusieurs principes d’actions : réduire au maximum les ressources utilisées pour produire et les émissions de polluants, réduire le gaspillage des produits, penser la recyclabilité des produits, recycler, utiliser les déchets comme matière première, utiliser l’économie de la fonctionnalité pour répondre à des besoins par des services, …

7) 11H I INITIATION A L’ECONOMIE BLEUE

Animé par Nicolas De Quatrebarbes – BLUE ECONOMY

L’économie rouge consiste à extraire et exploiter les ressources planétaires non renouvelables (énergies fossiles, etc) pour  produire et réaliser des activités. Gunter Pauli résumé en ces mots l’économie bleue : « Un, on utilise ce que l’on a de disponible localement. Deux, on ne génère que des plus-values. Trois, on répond aux besoins de la société, en incluant la résilience, le bonheur et la santé. » En d’autres termes, l’économie bleue propose de s’inspirer de la nature pour répondre aux besoins en utilisant les déchets et les ressources locales.

8) 11H I L’I.A. – OBJECTIF ZERO STOCK

Animé par Marion Tessier – HEURITECH

Un des enjeux urgents de la filière Textile et Habillement est de ne pas produire de surstocks L’intelligence artificielle permet de meiux analyser clients et attentes en continu,et donc de proposer de justes produits a sa cible,en prévoyant mieux les quantités vendues.

9) 14H I LE FUTUR DES TEINTURES INDUSTRIELLES

Animé par Anne Peruwelz – enseignant – chercheur ENSAIT – GEMTEX

Avec la participation de Philippe Leleu – ACIT

La Teinture est de plus en plus questionnée : Utilisation d’eau, rejets toxiques, utilisation de produits chimiques perturbateurs endocriniens ou potentiellement cancerigènes. La législation se fait de plus en plus précise, et le consommateur de plus en plus vigilant. Comment concevoir des vêtements qui limitent les impacts de cette phase de production ? Existe –t-il des alternatives pour réduire la consommation de ressources et la nocivité des teintures ?

10) 15h30 I FABRICATION A LA DEMANDE

Animé par Agnès Vernier. Intervenants : Donatien Mourmant de TEKYN,

Avec la participation de Sebastien Thomassey – enseignant – chercheur ENSAIT – GEMTEX

Le circuit court consiste à limiter le nombre d’intermédiaires entre les producteurs et les vendeurs. En quoi ce circuit peut il répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et donc devenir un vrai levier business ? Au delà des attentes consommateurs, quels bénéfices à attendre pour chacun des acteurs : vendeurs, producteurs ? Quels sont les enjeux économiques et sociétaux ? comment inscrire le circuit court dans une démarche RSE ? Quelle part représente-il sur le marché ? quels enseignements tirés des enseignes et nouvelles marques qui utilisent ce circuit ? Comment y intégrer le levier digital ? Quels sont finalement aujourd’hui les freins à son développement ?

LES FASHION GREEN DAYS – FORUM DE LA MODE CIRCULAIRE

C’EST AUSSI UN EVENEMENT #ZERODECHET

Nous faisons appel à des partenaires locaux engagés dans l’économie circulaire

De la food 100% local

Marjo green – cuisine bio

Brewbaix – collectif de micro brasseurs roubaisiens

Ceci n’est pas une boulangerie – fournil bio et épicerie zéro déchet

Un service de restauration « zéro déchet »

Niiji – eat&back – solutions zéro déchet pour la restauration livrée ou à emporter

De la collecte de textiles

avec I:CO

Du mobilier upcyclé made in Roubaix

Fibr&Co – Atelier d’insertion de mobilier réalisé à partir de chutes de bois

Restore – Recyclerie de mobilier

Faubourg 132 – designer de mobilier urbain et événementiel zéro déchet

Des produits locaux et personnalisés

Parfum Louison Granjar de technique indiscrète – parfumeur français

Haute bouture – composition florale réalisée à partir de ressources locales

LES EXPOSANTS

ALINFINI

ANNE CREA CONSEILS

EUVEKA

FRAGMENTSGARMENTS

PETITE SERIE

RECYCLEATHER

JARRAYA SONDES

BOMBON DE ALGODON

AU JUSTE

POVERA

CATPIED

OTH.

5922

ADAPTA PARIS

GRANDE ECHELLE

DANCE FIBER

SLOWEARE

DANCE FIBER

KIPLUZET

SPL!CE PARIS

JULES & JENN

UMOJA

WYLDE

ATYPIQUE ATIPICO

LA PIECE PARIS

ALORY SLOW FASHION

WISP

ALTER

RENAISSANCE CREATION

SAPOGNIFIQUE

TEKYN

TSAEY

VERDADE

MADELEINE & MARIE

REFABMARKET

KEROZENE 74

LIGNE M

ICCS FEDERALS

AU BON DETAIL

LA TETE DANS LES NUAGES

LA FEE BULLE

PAIN D’ALOUETTE

MADE IN LOCAL

WOO ATELIER

  1. BERGAMIA

MINIRINE

POP

ATELIER FABELIE

TROP TROP BIEN

LES HAUTS DE COUTURE

LA VIE EST BELT

FANTOME

PROCESSUS

HISTON PROJECT

KEPLE

L’INDISPENSAC

ADAPTA PARIS

MADAME LIRETTE