Sarah Bourgois, fondatrice de RefabMarket est un « poil » persévérante ! Depuis 2018, elle œuvre pour une mode éthique mais créative. Elle fabrique des vêtements upcyclés et recyclés en France dans le respect des valeurs sociales et environnementales. Rencontre avec une femme de conviction.

sarah bourgois fondatrice refabmarket

Sarah Bourgois, fondatrice de RefabMarket

Si aujourd’hui Sarah Bourgois est la fondatrice de la marque de prêt-à-porter RefabMarket, c’est parce qu’elle est convaincue que des modes de production plus pérennes existent. Sarah Bourgois veut redonner une place noble au travail, à la matière et à la créativité. Des valeurs propres aux principes de l’économie circulaire qu’elle met majestueusement en ordre de marche depuis 3 ans.

 

RefabMarket upcycle et recycle

 

L’upcycling

La jeune femme crée une partie de ses collections à partir de matériaux existants qu’elle détourne pour leur donner une valeur supplémentaire grâce à la créativité. « UP » cycler, c’est donner une « valeur supérieure » par l’imagination et l’intelligence des mains. À partir de vêtements existants, d’accessoires ou de matériaux non destinés au textile au départ, RefabMarket confectionne un produit mode stylé et durable.

RefabMarket propose quelques pièces uniques mais surtout de la série en moyenne et grande quantité. La production est calée selon les stocks de matières détournées. L’idée est d’offrir pour chaque modèle 2 tailles minimum.

Un même modèle peut être dupliqué dans plusieurs matières. Ainsi, une pièce bien construite se réinvente sans changer sa structure et donne une impression de nouveauté. Même avec moins de modèle, RefabMarket apporte donc de la variété à sa clientèle.

 

Le recyclage

Sarah Bourgois crée également des vêtements sur le base de matières régénérées. À partir de vêtements post-consommation retransformés en fibre, ses fournisseurs tissent et confectionnent des tissus. Sa maitrise de la chaine de valeur lui permet ainsi de garantir au consommateur final une gamme de vêtements éthiques ; dans toutes les tailles.

Les 2 collections bénéficient de retours très positifs des clients. Sarah Bourgois est également sollicitée par des professionnels qui veulent repenser leur modèle, à l’image des procédés utilisés par RefabMarket. Ils souhaitent s’en inspirer pour devenir également acteur d’une mode circulaire.

sarah bourgois refabmarket vetements recycles et upcycles

 

Du respect de la nature aux droits humains

 

La fondatrice de RefabMarket propose des produits de qualité à tout point de vue. Malgré les matières nobles qu’elle utilise, elle pratique des prix « corrects » pour une marque de créateur. La réduction des intermédiaires lui permet aussi d’investir dans la qualité. Ses charges ne sont absorbées ni par un pas de porte, ni par le marketing, ni par les investisseurs.

Sarah s’attache surtout à rémunérer l’emploi ; un emploi qui fait sens puisqu’elle fait appel à l’insertion professionnelle.

Chaque jour, elle effectue d’ailleurs un immense travail pédagogique pour faire comprendre l’importance d’un système de valeur comme RefabMarket. Elle entend se différencier des campagnes de greenwashing qui surfent sur les codes de l’économie circulaire sans pourvoir les adopter.

Contrairement à RefabMarket, les enseignes de mode doivent vendre beaucoup puis rendre obsolète pour revendre encore et toujours… Difficile de changer pour un modèle durable avec tant d’injonctions contradictoires.

En matière de prix, mieux vaut éviter une vision court-termiste. Sur le long terme, le consommateur finit toujours par payer le prix réel d’une façon ou d’une autre. À l’image du poisson qui mange un plastique et qui se retrouve dans l’assiette du pollueur…

 

Les 4 déclics de Sarah Bourgois

 

On ne devient pas une marque de mode éthique en un clic. Sarah murit sa réflexion depuis des années. Issue d’une formation en marketing, elle commence sa carrière au Mexique où elle travaille pour une marque de prêt-à-porter. C’est là-bas que germe les fondements qui la pousseront, plus tard, à proposer un vestiaire exemplaire.

refabmarket vetements matiere noble

 

L’intelligence des mains

Sur les marchés artisanaux mexicains, Sarah Bourgois est admirative devant les objets fabriqués à partir de matériaux récupérés. Dans les mains des artisans locaux : bois, plastique ou textile deviennent des objets décoratifs finement réalisés. Elle prend alors conscience du « talent des mains » qui lui apparait comme une véritable richesse. L’entrepreneuse intègre, là, qu’un produit « fabriqué main » recèle une valeur supplémentaire.

 

La seconde main

L’aventure mexicaine prenant fin, Sarah Bourgois retourne en France où elle doit se réinstaller et « recommencer à zéro ». Pour des raisons financières, elle décide de se rééquiper en seconde main. Au fil de ses recherches, elle découvre non seulement des trésors mais aussi du plaisir.

En effet, les objets qu’elle sélectionne pour décorer son intérieur sont mieux fabriqués mais surtout marqués par une forte empreinte. Elle parvient ainsi à se recréer un environnement remarqué et apprécié par son entourage.

Aussi, « ce qui était subi devient choisi ». Sarah se plait dans cette intimité créée sur-mesure et respectueuse de la planète. Elle réalise alors qu’il est possible de recréer à partir de l’existant un univers bien à soi.

 

La force des racines familiales

Fille d’agriculteurs, Sarah Bourgois réalise qu’elle possède une profonde sensibilité à l’environnement. Elle décide de rentrer objectivement dans une démarche de sens et d’avoir un impact environnemental positif.

 

Les séquences « inspiration »

Originaire du Nord, Sarah Bourgois fréquente le « World Forum » :  un évènement né à Lille. Une année, elle assiste à un cycle de formation sur l’économie circulaire. Les conférences et les rencontres nourrissent le projet « RefabMarket » et consolident son intuition qu’un déchet peut devenir une richesse.

 

Les piliers de l’aventure RefabMarket

 

Armée de ces convictions, la vision de la jeune femme fait sens. Depuis 3 ans, elle rencontre fournisseurs, chercheurs et industriels pour construire une entreprise de mode circulaire : sourcing matière, circuit court et insertion professionnelle sont la marque de fabrique de cette entrepreneuse convertie.

J’ai créé une activité en phase avec ce que j’étais personnellement. Le projet reflète ma façon de vivre et de penser. Chaque jour, je continue à apprendre et à m’améliorer au fil des rencontres et des expériences qui forgent la marque.

piliers refabmarket

Les 3 piliers de RefabMarket

 

Pour aller plus loin :

Tous les produits RefabMarket sont disponibles en ligne. Nouveauté pour l’année 2021 : la nouvelle collection est présentée à travers des flashs hebdomadaires ! Rejoignez vite Sarah Bourgois sur ses réseaux sociaux pour suivre son actualité !

Enfin, retrouvez Sarah en mars pour l’événement « Upcycler la mode » !

Sophie Faura

Sophie Faura

Je suis Sophie, en reconversion et étudiante à l’IRIIG à Lyon en MBA Corporate Entrepreneurship & Innovation. Je m’intéresse plus particulièrement à l’économie circulaire et à la mode responsable.

Partager cet article sur :