Les Fashion Green Days online aborderons la thématique du “Green commerce” les 19 et 20 novembre 2020. En tant que fidèle partenaire, Thomas Ebélé, co-fondateur du label SloWeAre, animera une table ronde autour des commerces engagés. Interview.

 

Pouvez-vous nous rappeler qui vous êtes et la mission de SloWeAre ?


Bien sûr. J’ai co-fondé avec Eloïse Moigno le label indépendant de la mode éco-responsable SloWeAre. C’est un outil de confiance entre les marques et le consommateur afin de lui faciliter ses choix vestimentaires. Pour cela, nous pratiquons un audit de la marque, poussé à 360°, pour s’assurer de la cohérence de ses actions. Nous accompagnons des marques engagées d’un point de vue développement et production.

Dans une logique d’amélioration continue et pour une démarche cohérente, le label se doit d’être renouvelé chaque année. Les entreprises labellisées SloWeAre répondent donc aux critères de développement durable (équilibre entre les aspects sociaux, environnementaux et économiques) auxquels nous ajoutons l’éthique et la transparence.

 

Selon vous, qu’est-ce qu’un commerce engagé ?


Un commerce engagé en 3 points, c’est :

    • la promesse d’une offre de produits ou de services qui répond à un besoin : la qualité du produit (idéalement eco-conçu), produire en juste quantité et dans le respect des conditions sociales, la justesse du prix, le suivi régulier des fournisseurs, la participation à l’économie circulaire et régénératrice et, l’amélioration continue ;
    • le conseil / accompagnement du consommateur : lui expliquer le produit ou le service, être à l’écoute de ses besoins et attentes afin qu’il fasse le choix qui lui convient ;
    • le lieu / atmosphère de la boutique et la logistique autour : avoir réfléchi à la façon dont vont être accueillis les gens, au cadre (choix des matériaux, de la source d’énergie…), l’optimisation des transports, la réduction des packagings (pas de sur-emballage), favoriser le local (click & collect par exemple), choisir un hébergeur qui pratique la compensation énergétique pour le e-commerce.

 

Comment les commerces s’adaptent à la crise sanitaire ?

 

Nous avons pu observer une prise de conscience des commerces. Les boutiques purement physiques ont été contraintes de créer des supports digitaux. Nous pouvons espérer que ça les aidera à s’en sortir.

Les commerces agiles, principalement des DNVB engagées, s’en tirent plutôt bien pour le moment. Ceci grâce à la maîtrise de l’ensemble de leur chaîne de valeur (conception, production et distribution).

 

Quels conseils pourriez-vous donner aux entreprises / commerces pour faire face aux enjeux actuels de développement durable ?

 

Selon moi, 3 conseils :

    • arrêter la surproduction ;
    • bien connaître ses produits et leur chaîne de valeur (fin de vie, réemploi de et re-collecte) ;
    • porter beaucoup d’attention à la notion de conseil et de service de leur offre.

 

Quelles sont les actualités à venir de SloWeAre ?


Nous avions prévu un green market physique en vue des fêtes de fin d’année. Compte tenu de la crise sanitaire mais convaincus qu’il s’agit d’une attente des consommateurs, nous mettons tout en oeuvre pour le transposer en digital.

Nous prévoyons d’étendre notre action de tiers de confiance aux commerces en recensant les boutiques éco-responsables. L’idée étant de donner de la visibilité aux acteurs de la mode responsable au travers de l’aspect services : conseils et accompagnement du consommateur, location, sur-mesure…

Et bien sûr, l’accueil de nouvelles marques au sein du label.

 

Vos rêves pour le futur à venir ?

 

Nous avons pu voir « grâce » aux masques qu’il existait beaucoup de savoirs-faire et de ressources en France. Je souhaiterais voir cette filière française valorisée.

J’ai l’espoir que l’on fasse une croix sur le modèle du toujours plus, plus, plus !

La table ronde de « Green commerce : les commerces engagés » va permettre d’échanger et de partager sur les bonnes pratiques et l’engagement sous tous ses aspects. En effet, je serais entouré de marques de mode (commerces physiques et digitaux) mais aussi d’entreprises d’offre de services (accompagnement des consommateurs par exemple).

 

 

Ne manquez pas « les commerces engagés » qu’animera Thomas, le jeudi 19 novembre, à 17h45. Pour vous inscrire, c’est par ICI

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les actions et l’engagement de SloWeAre, nous vous invitons à lire l’article de Fabrice réalisé en août par ICI

 

 

Sophie Guittonneau

Sophie Guittonneau

Styliste / conception, recherche et développement mode durable

 

Je suis portée par ce qui a du sens dans les défis actuels de notre façon de consommer et de produire.

Partager cet article sur :