Union textile de Tourcoing (UTT) est une entreprise familiale de filature et teinturerie textile. Mickaël Lemaire, ingénieur textile (ENSAIT), y travaille d’ailleurs depuis plus de 15 ans. Polyvalent et désireux d’apprendre, il a eu l’opportunité d’exercer dans différents départements de l’entreprise : achats, produits et commercial. Mickaël est aujourd’hui responsable RSE chez UTT Yarns.

Ainsi, les usines de transformation filent et transforment les fibres textiles à la demande, pour des quantités allant de 40 à 800 kg. Aucune surproduction, la teinture est automatisée et rapide. Les équipes d’UTT répondent alors aux besoins des différents acteurs de l’industrie. Elles travaillent donc main dans la main avec marques, tricoteurs et tisserands.

 

L’écoresponsabilité, un sujet clé chez UTT

 

Depuis plus de 10 ans, UTT a pris les devants de l’industrie textile pour avancer sur les démarches écoresponsables :

    • utilisation de l’eau en circuit fermé : issue essentiellement de leur propre station de recyclage des eaux de teinture (SPHERE),
    • économies d’eau,
    • coton certifié GOTS depuis 2017.

 

À la tête de l’entreprise : Gregory et Denis Marchant, 7e génération dans le textile.

Engagés et innovants, ils ont accueilli l’initiative de Mickaël à bras ouverts. En effet, il y a 5 ans, ce dernier a suggéré un projet de réutilisation et recyclage de fibres textiles afin de réduire l’impact du secteur sur l’environnement.

Depuis, le département R&D d’UTT travaille sur le sujet via le programme collaboratif CAREFIL, avec l’IFTH et le Relais, soutenu par Re_Fashion. En France, 210 000 tonnes de textiles et chaussures usagés ont été collectés et triés en 2016 (source ADEME). Autant de déchets qui pourraient être considérés comme de la matière première, permettant d’éviter la production de nouvelles matières.

 

Le programme CAREFIL

 

Le programme CAREFIL porte sur l’optimisation de la qualité des fils issus de la filière recyclage des vêtements. En effet, le fil obtenu a des caractéristiques différentes d’un fil composé de matières vierges. Les fibres qui le composent sont effectivement plus courtes.

À travers ce programme, UTT cherche à optimiser la solidité de ces fibres recyclées pour obtenir un fil de qualité. Dans le but d’améliorer leur durée de vie et valoriser leur utilisation,  les usines de transformation mélangent différentes fibres.

Demain, nos vêtements pourront donc être entièrement conçus en France, avec de la matière recyclée en France.

UTT Yarns a bien compris les enjeux du textile de demain :

    • réduction de l’impact carbone,
    • réutilisation de matière,
    • diminution des déchets.

 

La fibre n’est plus vouée à une utilisation sur un produit unique, mais peut être récupérée, recyclée, retravaillée pour devenir un nouveau vêtement de qualité.

infographie upcycling jeans

Processus d’upcycling des jeans

La collection KESA

 

Grâce à ces innovations, UTT propose aujourd’hui entre autres dans la collection KESA, un fil de qualité, fabriqué localement et issu de matières recyclées. Ce fil est une véritable révolution pour la mode circulaire ! Aux 25 % de fibres de jeans recyclés, viennent s’ajouter du polyester recyclé (50 %) et du Lyocell (25 %), qui permettent d’avoir une fibre plus solide. Par ailleurs, ce nouveau fil peut lui aussi être teint chez UTT, et finalement nourrir la créativité au niveau des coloris.

Tout un programme pour réinventer la mode et relocaliser sa production !

 

upcycling jeans kesa utt

Jeans KESA

Retrouvez le replay de l’intervention de Mickaël aux Fashion Green Days « Upcycler la mode ».

 

Domitille de Laguierce

Partager cet article sur :