Les Fashion Green Days online “GREEN COMMERCE” arrivent à grands pas. Dans cette optique, nous avons rencontré  Marie Nguyen. Elle est co-fondatrice de WeDressFair, un e-shop qui s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire en montrant qu’une entreprise peut être au service de l’intérêt general et de l’épanouissement de ses collaborateurs. Elle nous en dit plus sur le projet.

 

Faire changer la mode à son échelle

 

Formée à la recherche en cancérologie, Marie cherche à donner encore plus de sens à son travail.

Changer sa façon de consommer, oui ! Naturellement, le changement commence dans l’assiette avec des solutions à portée de main. Mais lorsqu’il s’agit de faire son shopping, pas facile de trouver des marques plus respectueuses.

En participant au parcours entrepreneurs de Tickets for change, elle rencontre Antoine, son futur associé, qui montait déjà le projet. Séduite par l’idée d’emprunter un discours du côté de la cause plus que de la conséquence, en facilitant l’accès à des vêtements responsables, lui parait être une piste intéressante.

WeDressFair nait officiellement en janvier 2018 et la première version du site est lancée en mai. L’aventure continue avec l’ouverture d’une boutique à Lyon en septembre 2018 puis, le lancement de la deuxième version du site, en novembre de la même année.

 

WeDressFair : le site de mode éco-responsable

 

WeDressFair est une boutique en ligne de marques éco-responsables. Une dizaine seulement il y a encore quelques mois, elles sont aujourd’hui 45 (pour 2 500 produits) à être répertoriées.

Moins de 10 % des demandes entrantes sont acceptées sur la plateforme. La raison ? La selection se veut méticuleuse grâce à une charte éthique qui assure :

    • le respect des conditions de travail,
    • une production soucieuse de son impact sur l’environnement,
    • une démarche de transparence et d’amélioration constante.

A titre d’exemple, tous les vêtements sélectionnés doivent avoir plus de 90 % de matières éco-responsables dans leur composition finale. Et, plus de 75 % de la production de la marque doit utiliser des matières éco-responsables tout en justifiant de sa progression vers 100 % de production éco-responsable.

Les prochains challenges du select store ? Dans un premier temps, gérer les demandes entrantes qui augmentent de jour en jour. Dans un second temps, une levée de fond est en cours pour répondre à la demande Européenne.

 

Monter un autre modèle d’entreprise

 

“Nul ne choisit s’il ignore”

A ce titre, les engagements de WeDressFair sont au nombre de 4 :

    • poursuivre une utilité sociale,
    • réinvestir au moins 50 % des bénéfices dans l’entreprise,
    • appliquer une gouvernance démocratique,
    • limiter les salaires : la différence entre le salaire le plus haut et le plus bas ne doit pas dépasser un facteur 10 comme la moyenne des 5 plus hauts salaires ne doit pas dépasser 7 fois le SMIC.

Aujourd’hui WeDressFair est détenu par 3 personnes : Antoine Coulaud (51 %), Marie Nguyen (39 %) et Kévin Chavanne (10 %). Les comptes de l’entreprise sont d’ailleurs en accès libre sur leur site internet !

 

Retrouvez WeDressFair à 18H, le jeudi 19 novembre 2020, pour une table ronde sur les commerces engagés ! Pour vous inscrire, c’est ici !

Partager cet article sur :